text.skipToContent text.skipToNavigation
97% de clients satisfaits
Cadeau gratuit à partir de 35€ de commande
Livraison gratuite pour les commandes de plus de 40,00 €

TROUVEZ LES PRODUITS ESSENTIAL PARFAITS POUR VOUS avec Orville, adepte de la salle, haltérophile et fan de basket

Chez Body&Fit, nous avons pour mission d’inspirer le monde à vivre une vie plus saine et plus dynamique. 

Quelles que soient vos activités, quel que soit votre parcours fitness, nous sommes là pour vous avec les produits, les experts en nutrition et la communauté dont vous avez besoin. En matière de fitness, il n’y a pas de recette universelle et notre récente campagne #FINDYOURFIT illustre cette réalité. Alors, pour trouver l’inspiration, qui mieux que des membres bien réels de notre communauté, avec leur histoire personnelle ? Voici Orville, adepte de la salle, haltérophile et fan de basket, originaire des Pays-Bas. La salle de sport, l’haltérophilie et le basketball sont des aspects importants de sa vie. Il aime aussi s’entraîner avec sa famille et ses amis dans sa salle de sport personnelle. #FINDYOURESSENTIALFIT.  

Mon parcours fitness a commencé quand j’ai cherché à me muscler pour le basket 

« Je suis né et ai grandi aux Pays-Bas, dans une ville juste à côté d’Utrecht qui s’appelle Nieuwegein. J’étais un gamin sûr de lui. Je n’ai jamais été timide. J’étais toujours celui qui détend l’atmosphère. On peut même dire que je faisais un peu le malin. J’ai commencé assez jeune à jouer au basket, où j’étais pivot. Si vous vous y connaissez un peu en basket, vous savez que c’est à ce poste que l’on trouve généralement les joueurs les plus forts, les plus grands et les plus lourds de l’équipe, comme Shaquille O’Neal ou Kareem Abdul-Jabbar. J’ai eu une poussée de croissance à l’adolescence. J’avais donc la bonne taille (sans toujours avoir la coordination). Mais j’étais mince. Je devais prendre des muscles. J’ai donc commencé à faire de la musculation et mon père m’a fait découvrir les shakes protéinés, pour m’aider à développer la taille, la puissance et la résistance de mes muscles. Je suis littéralement tombé amoureux de l’haltérophilie, qui a fini par prendre le pas sur le basket, dont je suis toutefois resté un grand fan. » 

L’envie première d’aller à la salle peut venir de partout 

« Je me souviens que quand j’étais un peu plus jeune, mon père était un ami proche du propriétaire de la salle où il s’entraînait. Cet homme était massif à l’époque et à fond dans l’haltérophilie. Puis, il a eu un accident de voiture qui l’a empêché de garder son niveau. Lorsqu’il me gardait (j’avais entre 5 et 10 ans), il m’emmenait à la salle avec lui. Ce furent mes premières expériences du monde de la salle de sport. Je le considérais comme un haltérophile. Mais, il travaillait aussi très dur en dehors de la salle, pour faire tourner son affaire. Je voulais devenir comme lui. Il m’a beaucoup inspiré. » 

Développer sa force et sa confiance en même temps 

« Pourtant, quand j’ai dû commencer à prendre du muscle pour le basket, j’étais nerveux à l’idée d’aller à la salle. En fait, j’ai commencé à m’entraîner chez moi dans ma chambre, avec l’unique haltère que j’avais. Puis, j’ai rencontré un partenaire d’entraînement et j’ai eu le courage d’aller à la salle. Dès les premiers mois, j’ai fait d’énormes progrès et je me suis de plus en plus impliqué. Mon premier objectif a été de pousser le poids de mon corps et de le soulever en squat. Mais l’une des erreurs que j’ai commises est de n’avoir travaillé que les muscles les plus glamours (pectoraux, biceps, triceps, etc.). J’ai commencé à regarder des vidéos sur YouTube pour en savoir plus sur les différents exercices et techniques, ainsi que sur la nutrition. J’ai aussi discuté avec d’autres personnes de la salle pour avoir des conseils. Plus j’apprenais, plus je réalisais à quel point il est important de développer une base solide. J’ai donc introduit plus d’exercices composés dans ma routine d’entraînement, comme les squats, les soulevés de terre, les tractions, etc. J’ai découvert que je pouvais ainsi travailler plus de groupes musculaires et soulever plus de poids. C’est une manière plus efficace de développer ses muscles et sa force. On brûle aussi plus de calories. Il s’agit vraiment de trouver l’équilibre entre se dépasser et être conscient de son corps. On doit l’écouter, car il nous dira ce qui est bon et ce qui ne l’est pas. Trouver cette connexion esprit-corps aide vraiment à obtenir de meilleurs résultats avec le temps et rend l’entraînement beaucoup plus divertissant. J’ai rapidement été plus à l’aise à la salle. Je me sentais vraiment devenir plus fort, à la fois physiquement et mentalement. Mais il m’arrive encore parfois d’avoir mal à l’épaule, souvenir de l’époque où je ne m’entraînais pas comme il faut. » 

Mon intérêt pour le lien entre sport et nutrition est venu plus tard 

« Je me suis intéressé à la nutrition dans le cadre de l’entraînement au début de la vingtaine. Je n’ai jamais fait d’études dans ce domaine. C’est juste un sujet qui m’intéressait. J’ai commencé à bien m’alimenter et à essayer différents compléments, sur lesquels j’apprenais avec des amis. D’une manière générale, je dirais que la forme et la santé sont simplement devenues des aspects de mon quotidien. Elles me donnent plus confiance en moi. Je me sens bien dans mon corps et dans ma tête. Je me sens revigoré. Je me fixe des objectifs quotidiens. C’est une vraie satisfaction de les atteindre. Je pense aussi qu’il est bon d’avoir une certaine discipline dans la vie. Lorsque j’étudiais la gestion de la communication à Amsterdam, j’ai perdu momentanément mon entraînement de vue. Pour moi, s’entraîner est une bonne manière de rester au top et concentré sur l’action. » 

Ce que représente l’entraînement pour moi aujourd’hui  

« Aujourd’hui, une des choses que j’adore est le côté social de la salle de sport. J’aime aider les gens quand je le peux et j’aime quand les autres m’aident. Je suis membre de la Gold’s Gym de ma ville natale. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une célèbre chaîne de salles de sport, qui a démarré à Venice Beach en Californie. C’est là qu’Arnold Schwarzenegger s’entraînait. Celle où je vais est la seule des Pays-Bas. On y trouve donc de très bons haltérophiles, desquels on peut beaucoup apprendre. Quand j’ai déménagé, j’ai installé ma propre salle à la maison. C’est génial, car je peux ainsi inviter ma famille et mes amis à venir s’entraîner. Le niveau que l’on a n’a pas d’importance. Nous continuons tous à apprendre et nos objectifs ne cessent de changer. C’est juste une excellente manière de se connecter, de partager ce qu’on a appris et de se motiver les uns les autres pour avancer vers notre but. Pour moi, il ne s’agit que de ça et c’est pourquoi j’aime m’entraîner. » 

Un jour dans la vie de notre adepte de la salle  

« Je ne suis pas un mec très structuré. Je me lève généralement à 7 h. Je prends un café avec mon propre shake spécial (ne vous inquiétez pas, je vous donnerai la recette). J’aime écouter des podcasts le matin, US sports, ESPN, basket, ce genre de choses. Puis, je commande ma journée de travail. La plupart du temps, je m’entraîne à l’heure du déjeuner ou après le travail. Mais, je ne laisse pas le sport prendre le pas sur ma vie. Dans mon temps libre, je collectionne les disques. La musique est donc très importante pour moi, en phase de récupération et de détente. Bien sûr, j’adore aussi regarder des matchs de basket. Les Knicks sont mon équipe préférée. J’aimerais aller les voir jouer au Madison Square Garden, à New York. » 

Le shake Body&Fit d’Orville : 

1 dose de Whey Perfection 

5 g de Créatine Creapure®  

2 doses de flocons d’avoine Ultra Fine Oats de Body&Fit 

Lait d’avoine 

Eau 

Les produits de la série Body&Fit ESSENTIAL qu’Orville aime utiliser 

J’aime utiliser la série Body&Fit ESSENTIAL, car elle regroupe tout ce dont on a besoin en une gamme unique. Je suis toujours sûr de choisir le bon produit. En plus des protéines, la créatine a vraiment fait la différence pour développer mes muscles et ma performance. Je prends également le complément Multi-Men de Body&Fit pour maintenir mon système immunitaire en bonne santé, ainsi que de la Vitamine D de Body&Fit.