text.skipToContent text.skipToNavigation
97% de clients satisfaits
Cadeau gratuit à partir de 35€ de commande
En raison dun gros volume de commandes, votre colis peut avoir un retard de 1 à 2 jours. Merci de votre compréhension.
#FINDYOURFIT  I JUSQU’À - 50 %
*
Shaker & boite de Clean Protein bar offerte dès 75€ avec le code Freebies
*Livraison gratuite & cadeau offert dès 40€ de commande.

À mi-parcours : l’importance des protéines

Quelle masse musculaire pouvez-vous atteindre en 12 semaines en suivant un régime de prise de muscles ? Les éditeurs de Men’s Health Martyn de Jong et Mart de Jong vont le découvrir. Tout au long du défi, ils vont partager avec vous des astuces, des conseils et leurs expériences personnelles en collaboration avec Body&Fit. Vous voulez suivre leur parcours ? C’est au tour de Mart de partager son histoire. 

 

À mi-chemin 

Le déficit calorique et la prise de muscles : le cycle pour les athlètes de force qui veulent prospérer en prenant de la masse. La prise de muscles est une activité typiquement hivernale car vous portez souvent des pulls. En été, la couche de graisse est réduite. On appelle cela le cycle de sèche. Il permet de rendre visible les muscles pour lesquels vous avez tant travaillé lorsque vous ne portez plus vos pulls d’hiver. 

 

Vous savez probablement ce que cela veut dire si vous suivez un tel programme. En général, les personnes pensent que la prise de muscles se résume à manger plus que d’habitude, s’entraîner un peu plus que d’habitude et par-dessus tout, attendre que le déficit calorique fasse effet. Et c’est exactement ce que je pensais, mais après 6 semaines, j’ai changé d’avis. La prise de muscles c’est bien plus que le développement d’un manteau hivernal. 

 

La prise de muscles requiert un entraînement bestial 

En début d’année, j’ai suivi un entraînement végétalien d’un mois. Je m’entrainais 6 fois par semaine et je suivais un régime de déficit calorique extrême pour devenir aussi sec que possible. C’était une expérience difficile. Je me couchais en ayant faim, j’allais à la salle de sport sans aucune énergie et je vivais ma vie sans but précis, et c’était très déplaisant, croyez-moi. Je pensais que ce serait différent avec la prise de muscles. J’ai été très déçu quand la réalité a pointé le bout de son nez. 

 

« Les culturistes savent tous que la prise de muscles est la partie la plus difficile du cycle. 

 

Elle est également plus difficile que le cycle de sèche. Pourquoi ? Parce que vous devez tout donner à la salle de sport. Tout, rien de moins, toujours plus. Cinq fois par semaine pendant une heure et demie, vous devez vous surpasser et ce pendant 12 semaines. Croyez-moi, c’est dur. 

 

La prise de muscles dans l’ère de la covid 

Sans compter les milliers de calories que vous mangez tous les jours pour continuer à prendre du volume. Ou le fait de devoir penser à tous vos repas ce qui élimine toute forme de spontanéité dans votre vie. Ou chaque créneau horaire que vous devez réserver à la salle de sport. Conclusion : la prise de muscles fait partie intégrante de votre vie. Vous vous levez le matin et vous y pensez déjà (vous devez commencer par un petit-déjeuner de 800 calories directement) et vous vous couchez en y pensant (premièrement : couchez vous à l’heure, deuxièmement : éliminez-en une large portion avant de vous coucher). 

 

Heureusement, tout n’est pas négatif. D’un autre côté, ce défi vous occupe pendant ces temps incertains. La structure vous offre une certaine distraction, et les repas planifiés vous empêchent de grignoter dans les moments de crise. Et vu qu’il n’y a rien d’autre à faire, la salle de sport devient la sortie que vous attendez avec impatience, séance après séance, en dépit du défi éreintant. 

 

La prise de muscles en suivant un régime végétalien 

Tout comme le défi de suivre un entrainement de sèche, j’ai également entrepris de prendre du muscle en suivant un régime végétalien. Quand j’en parle autour de moi, la première réaction est souvent : « Mais comment fais-tu ? » S’ensuit une série de questions sur comment je prends du poids en suivant un régime végétalien et si j’arrive à subvenir à mes besoins en matière de fibres et de protéines. Les réponses ne sont pas compliquées. 

 

Premièrement, j’ai déjà pas mal d’expérience en matière de régimes végétaliens alors le changement n’a pas été trop dur. Deuxièmement, j’aime bien les fibres finalement. Même en suivant mon régime actuel de 5 000 calories, mon corps n’a aucun mal à suivre. Et prendre du poids avec un mode de vie végétalien ? C’est facile de prendre du poids, pensez au beurre de cacahuètes, aux dattes, au chocolat noir, les noix de cajou, etc. Suivre un régime végétalien ne signifie certainement pas un manque de bombes caloriques. Puis, il y a les protéines. 

 

Protéines à base de plantes 

Vous vous trompez si vous pensez qu’il est difficile d’obtenir suffisamment de protéines en suivant un régime végétalien. Les plantes et protéines semblent susciter des sentiments conflictuels parmi de nombreux athlètes. Injustement, car il est très facile d’obtenir suffisamment de protéines quand on suit un régime végétalien lorsqu’on est athlète. Pensez aux légumineuses, graines, légumes, noix, la levure nutritionnelle, les céréales, certains laits végétaux et peut-être même certains substituts de viande. Et les shakes, bien sûr. 

 

Tout comme les athlètes qui ne suivent pas de régime végétalien, il me faut un peu plus d’aide pour atteindre les 265 grammes (!) de protéines par jour pour ce défi que j’ai entrepris. Et j’y arrive en buvant un énorme shake après l’entrainement, le Vegan Perfection de Body&Fit. Une cuillerée et demie de protéines en poudre délicieuses à la vanille et vous atteignez 40 grammes sans problème. J’ajoute également une petite cuillerée de yaourt végétal avant de me coucher pour consommer 20 grammes de plus. Simple, savoureux et nécessaire. 

 

Vous pensez peut-être que ces options protéinées tombent du ciel mais il faut bien sûr aller les chercher, et vous pouvez le faire en profitant de 10 % de réduction offert par Men’s Health à valoir sur les produits Body&Fit (code : Menshealth10). Après tout, sans protéines, vous ne prendrez pas de muscles.  

 

Afin de prendre du volume, vous avez besoin de protéines complètes de qualité supérieure, et c’est ce qui constitue l’essence même de la prise de muscles : développer vos muscles. Les protéines jouent un rôle essentiel dans votre prise de muscles  : elles brûlent lorsque vous vous entraînez au maximum et vous en avez besoin plus que jamais quand vous en ingérez en grande quantité après l’effort. Donnez à vos muscles un apport supplémentaire et commandez la poudre. 

 

La ligne d’arrivée est à portée de mains 

Dans tous les cas, je vais dévorer un bon nombre de cuillerées de cette poudre dans les semaines à venir pour donner à mes muscles le carburant dont ils ont besoin. Et ils vont en avoir besoin ! Que la deuxième partie du défi commence. Direction la ligne d’arrivée ! 

Produits recommandés